Personnaliser un thème Wordpress

Personnaliser un thème WordPress est un bon compromis entre simplicité et personnalisation. Simplicité, car cela n’est pas donné à tout le monde de créer un thème de A à Z et personnalisation car le thème choisis qu’ils soient gratuit ou payant, est déjà installés sur d’autres sites que le vôtre et ainsi manquer très vite d’originalité.

La structure générique d’un thème

Les thèmes sont un ensemble de fichiers PHP, CSS et JavaScript placés dans un dossier portant (en général) le nom du thème le tout situé dans /wp-content/themes/nom_du_theme. Même si le nom et le nombre de fichiers varie d’un thème à l’autre, il y a tout de fois des inconditionnels tel que :

  • Header.php, dans lequel se trouvent les éléments de l’en-tête du site.
  • Footer.php, dans lequel se trouvent les éléments du pied de page du site.
  • Sidebar, dans lequel se trouvent les éléments de la barre latérale du site.
  • Page.php, c’est le gabarit qui permet à WordPress de créer les pages du site.
  • Index.php, c’est le gabarit de la page d’accueil du site.
  • Single.php, permet à WordPress d’afficher les articles de manière individuelle
  • Style.css, pour Cascading Style Sheet, pour la mise en forme du site.

Les éditeurs de texte

Personnaliser un thème WordPress se fait en modifiant directement les fichiers sources du thème. Soit par le billet d’un éditeur de texte, dans ce cas préférez des éditeurs de texte gérant le mode remote en d’autre termes, qui permettent de se connecté à un serveur FTP afin de na pas à avoir systématiquement besoin de télécharger les fichiers en local avant de les modifier. Soit depuis le tableau de bord de WordPress dans la rubrique Apparence -> Editeur.

L’éditeur de texte de WordPress est très sobre. Un peu trop d’ailleurs. Heureusement il est possible de compter sur des plugins tels que WP editor. Ce plugin offre une bonne lisibilité du code avec une colorisation syntaxique claire. De plus il permet d’accéder aux fichiers contenu dans des sous dossier, ce qui est un vrai plus par rapport à ses concurrents.

Une fois c’est modifications effectués, garder toujours une copie de vos fichiers, car chaque mise à jour de votre thème écrasera vos modifications. Cela peut paraitre rudimentaire, mais à ce jour il n’existe malheureusement de modifications sur les fichiers PHP et JavaScript.

Nota : N’oubliez d’attribuer les droits 775 au dossier wp-content ainsi qu’à ses sous dossiers. Auquel cas le WP editor ne parviendra pas sauvegarder vos modifications dans les fichiers sources du thème.

Customiser le CSS

Pour la partie CSS les choses sont beaucoup plus souples. La plupart des thèmes payant et dit freemium ont dans leurs panneaux de configuration une section nommé Custom CSS. Il s’agit d’une aire de texte dans lequel il est possible de saisir du code CSS sans altérer le/les fichier(s) CSS du thème. Ainsi lors de mise à jour du thème, la partie CSS est préservée. Mais cela ne dispense pas de faire une sauvegarde des paramètres du thème. Lors des mises à jour du thème, tous les paramètres sont réinitialisés. Là encore, il n’est pas rare de trouver ce type de fonctionnalité sur ce genre de thème.

Pour ce qui est des thèmes entièrement gratuit, les développeurs ne prévoient rien de tout cela. Là encore c’est du côté des plugins qu’il faut se tourner. Taper Custom CSS comme mot clé lors de votre recherche de plugin. Parmi le florilège de résultat obtenu, Simple Custom CSS est un bon choix pour ceux qui souhaitent ajouter du code CSS en toute simplicité.

Nota : Ce type de fonctionnalité est surtout prévu pour ajouter des directives CSS. Mais il arrive parfois que l’on souhaite en retirer. Cela n’étant pas possible l’astuce consiste à les désactiver. Pour cela il suffit de taper la directive dans votre Custom CSS et de lui attribuer la valeur none. Comme dans l’exemple ci-dessous :

Dans le fichier style.css

h1 { padding-top: 10px ; }

Dans la fenêtre Custom CSS

h1 { padding-top: none ; }

Leave a Reply